logo-hrz-promomoto

Comment calculer les rapports de transmission moto ?

Sommaire

Le rapport de transmission sur une moto a une incidence majeure sur sa performance. Que vous cherchiez à optimiser votre accélération ou à augmenter votre vitesse maximale, le choix du rapport de démultiplication est crucial. Le but de cet article est de vous guider dans le processus de calcul de ces rapports.

Comprendre la transmission d’une moto

Avant de plonger dans les calculs, il faut comprendre la transmission d’une moto. Le rapport de transmission est déterminé par le nombre de dents sur le pignon et la couronne de votre moto. En ajustant la taille de ces pièces, vous pouvez modifier la performance de votre moto. Si la performance vous intéresse, lisez notre article : Comment gagner en vitesse à moto ?

Pour gagner en accélération, on peut réduire la taille du pignon ou augmenter celle de la couronne. Cela signifie que votre moteur atteint son régime maximal plus tôt, ce qui permet une accélération plus rapide. Cependant, la vitesse maximale peut être réduite.

Inversement, pour augmenter la vitesse de pointe, on peut augmenter la taille du pignon ou réduire celle de la couronne. Cela permet au moteur d’atteindre un régime maximal plus tard, ce qui peut augmenter la vitesse de pointe, mais peut également diminuer l’accélération.

Calculer les rapports de transmission facilement !

Maintenant que nous avons vu le mécanisme de démultiplication du kit chaîne moto, c’est-à-dire comment la taille du pignon et de la couronne affecte la performance de votre moto, vous pouvez commencer à calculer les rapports de transmission. Pour ce faire, utilisez la formule suivante :

Pour continuer votre lecture  Antivol moto : comment bien le mettre ?

Rapport en % = (X’ x Y) x 100/(X x Y’)

Ici, X est le nombre de dents d’origine sur le pignon, X’ est le nouveau nombre de dents sur le pignon, Y est le nombre de dents d’origine sur la couronne et Y’ est le nouveau nombre de dents sur la couronne.

Si vous retirez une dent du pignon (disons, passer de 16 à 15 dents), votre nouveau rapport serait :

Rapport en % = (15 x 42) x 100 / (16 x 42) = 94,11%

Cela signifie que vous auriez maintenant une accélération de 94,11%, mais la vitesse de pointe serait réduite.

Inversement, si vous retirez deux dents de la couronne (par exemple, passer de 42 à 40 dents), votre nouveau rapport serait :

Rapport en % = (16 x 42) x 100 / (16 x 40) = 105%

Cela signifie que vous auriez maintenant une accélération de 105%, mais une vitesse de pointe plus faible.

Points à considérer lors de la modification de la transmission

Il est important de noter que les modifications de la transmission peuvent avoir des effets secondaires. Par exemple, en diminuant la taille du pignon, votre moto peut devenir plus nerveuse. De plus, une dent de moins sur le pignon est équivalente à trois dents de plus sur la couronne. Ainsi, si vous envisagez de modifier l’un de ces éléments, assurez-vous de tenir compte de l’impact sur l’autre. Si le sujet vous intéresse, vous pouvez lire notre article concernant les points importants du kit chaîne à contrôler.

Conclusion

En fin de compte, la modification de la transmission de votre moto est une question d’équilibre entre l’accélération et la vitesse de pointe. En utilisant les formules fournies et en gardant à l’esprit l’interaction entre le pignon et la couronne, vous pouvez optimiser votre moto pour répondre à vos besoins spécifiques. Il s’agit là d’un élément clé de la personnalisation de votre moto, et qui, avec une bonne connaissance de base, est à la portée de tous les passionnés de moto.

Pour continuer votre lecture  Bruit pot échappement : comment le réduire ?

Pour aller plus loin

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser