logo-hrz-promomoto

Joints spi de fourche : comment les changer ?

Sommaire

Les joints spi de fourche sont des éléments essentiels pour assurer un bon fonctionnement et une bonne durabilité des tubes de fourche. Au fil des kilomètres, ces joints peuvent s’user et provoquer un mauvais fonctionnement ou une fuite d’huile sur votre moto. Dans cet article, nous allons aborder étape par étape la procédure pour changer les joints spi de fourche de votre moto.

Symptômes de joints spi à remplacer

Voici quelques signes qui peuvent indiquer que vos joints spi nécessitent d’être changés :

  • Fuites d’huile provenant des tubes de fourche
  • Mauvaise qualité de l’amortissement
  • Bruits anormaux lors du freinage
  • Présence d’huile sur les ressorts et autour du tube de fourche

Il est recommandé de remplacer les joints spi tous les 20 000 à 30 000 kilomètres selon l’utilisation et l’état général de votre moto.

Matériels nécessaires au changement des joints spi de fourche

Pour effectuer cette opération, il vous faudra :

  • Liquide de fourche adapté à votre moto (vérifier la quantité et la viscosité préconisées par le constructeur)
  • Joints spi neufs compatibles avec votre modèle de moto
  • Nettoyant pour tube de fourche
  • Graisse spécifique pour joints spi
  • Une clé à tube, une pince multiprise et un tournevis plat
  • Un démonte-pneu ou une spatule lisse en métal pour extraire le joint spi

Démontage de la roue et des tubes de fourche

Étape 1 : Soulever la moto et retirer la roue avant

Tout d’abord, il faut soulever la moto et retirer la roue avant. Pour cela, placez votre moto sur une béquille centrale ou une béquille d’atelier permettant de maintenir la roue avant en l’air. Ensuite, desserrez les boulons et retirez la roue avant.

Étape 2 : Démonter les tubes de fourche

Maintenant que la roue avant est retirée, il vous faudra démonter les tubes de fourche. Commencez par détacher les étriers de frein ainsi que le capteur ABS (si présent). Il vous suffit ensuite de dévisser les colliers de fixation des tubes de fourche situés sur le té supérieur et inférieur. Une fois cela fait, tirez doucement sur chaque tube de fourche pour le sortir de son logement.

Pour continuer votre lecture  Comment changer l'ampoule du phare de moto ?

Changement des joints spi de fourche

Étape 3 : Drainer l’huile des tubes de fourche

Pour drainer l’huile présente dans les tubes de fourche, placez un récipient sous le tube puis dévissez le bouchon situé en bas du tube. Faites-le lentement pour éviter de vous éclabousser avec l’huile.

Étape 4 : Démontage et nettoyage du tube de fourche

Avec le tube de fourche vidé de son huile, il vous faudra ensuite le démonter pour accéder aux joints spi. Pour cela, retirez la bague d’arrêt qui retient le joint spi à l’aide d’un tournevis plat ou d’une pince multiprise.

Une fois la bague retirée, tirez doucement sur la partie inférieure du tube de fourche pour extraire l’ensemble ressort/valve/joint spi hors du tube. Profitez-en pour nettoyer minutieusement chaque élément ainsi que le tube de fourche.

Étape 5 : Installation des nouveaux joints spi

Avant de procéder au montage des nouveaux joints spi, appliquez une fine couche de graisse sur toute la surface du joint neuf. Cette étape est importante pour assurer une bonne étanchéité et prévenir l’usure prématurée du joint spi.

Pour installer les nouveaux joints spi, commencez par glisser le joint spi sur la partie creuse du tube de fourche puis repoussez-le jusqu’à ce qu’il soit intégralement installé. Il doit être positionné de manière à ce que la partie la plus large soit orientée vers l’intérieur du tube de fourche. Remettez ensuite la bague d’arrêt en place pour maintenir le joint spi dans son logement. A ce stade, il est essentiel de prendre extrêmement soin du joint neuf.

Étape 6 : Remontage et remplissage des tubes de fourche

Une fois les nouveaux joints spi installés, il vous faudra remonter votre tube de fourche. Pour cela, replacez l’ensemble ressort/valve à l’intérieur du tube de fourche, puis refixez le bouchon inférieur que vous aviez dévissé au début. Faites attention à aligner correctement le trou de passage d’huile avec celui situé sur la valve.

Pour continuer votre lecture  Gestion de flotte : peut-on y inscrire des motos ?

Ensuite, remplissez vos tubes de fourche avec le liquide de fourche préconisé par le constructeur en respectant bien la quantité recommandée. Normalement, cette information se trouve dans le manuel d’entretien de votre moto ou de la marque de la fourche en question (généralement KTM, Showa, Ohlins, WP…).

Remontage de la roue et finitions

Étape 7 : Réinstallation des tubes de fourche et de la roue avant

Pour réinstaller les tubes de fourche, glissez-les délicatement dans les tés supérieur et inférieur après avoir lubrifié légèrement les zones de contact avec un peu de graisse. Serrez ensuite les colliers de fixation ainsi que les étriers de frein et le capteur ABS si présent.

Procédez maintenant au remontage de la roue avant. Assurez-vous que la fendue de disque soit bien alignée avec l’étrier de frein et serrez les boulons pour maintenir le tout en place. Une fois la roue installée, n’oubliez pas de contrôler le bon fonctionnement des freins avant de reprendre la route.

En suivant ces étapes, vous devriez être en mesure de changer avec succès les joints spi de fourche de votre moto. N’hésitez pas à consulter des tutoriels ou des manuels spécifiques à votre modèle de moto si vous rencontrez des difficultés lors de cette procédure.

Pour aller plus loin

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser