logo-hrz-promomoto

Quelle moto est faite pour vous ?

Sommaire

Choisir sa première moto est une étape mémorable, mais pas toujours évidente. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte, de votre stature physique à votre budget, en passant par l’utilisation que vous comptez en faire. Cet article se propose de vous éclairer sur ces différents critères pour vous aider à faire le meilleur choix.

Quelle moto pour quels besoins ?

Chaque moto a sa spécificité et il est primordial de définir au préalable l’usage que vous comptez en faire. Pour une utilisation en ville, pour des trajets courts ou quotidiens, une moto légère comme un roadster serait parfaite. Les longs trajets ou les escapades le week-end nécessitent un confort plus conséquent qu’offrent généralement les GT. Le choix de votre moto dépend aussi de votre stature. Si vous êtes de petite taille, il est préférable de choisir une moto légère afin d’en maîtriser facilement le poids. À l’inverse, si vous êtes grand, vous serez plus à l’aise sur un trail par exemple. Voyons tout cela ensemble !

Éléments objectifs à prendre en compte

Conformité avec vos capacités et restrictions

Il est essentiel de tenir compte de critères tels que :

  • Votre âge
  • Votre condition physique
  • Le niveau de conduite requis
  • Votre expérience de conduite

Avant de choisir un type particulier de moto, assurez-vous que votre compagnie d’assurance est disposée à couvrir le modèle que vous envisagez.

Votre budget

Les prix d’une moto peuvent varier énormément, de 200 à 15 000 €. Par conséquent, réfléchissez à ce que vous pouvez vous permettre. Si une moto neuve dépasse votre budget, envisagez d’acheter une moto d’occasion. Ces dernières peuvent souvent être 25% moins chères par an que leurs équivalents neufs.

Votre expérience et les exigences en matière de permis

Votre niveau d’expérience et les restrictions de permis sont des facteurs cruciaux à prendre en compte. Par exemple, pour conduire une moto de moins de 50 cm³, vous aurez besoin du permis A. Il est donc recommandé de commencer par une moto de puissance moyenne, que vous pourrez revendre une fois que vous aurez gagné en expérience.

Critères personnels à considérer

Vos habitudes de conduite

La manière dont vous envisagez d’utiliser votre moto influencera également votre choix. Certaines motos sont plus adaptées pour :

  • La conduite en ville
  • Les voyages sur autoroute
  • Les balades sur les chemins

Puissance et couple de la moto

Le nombre de cylindres de la moto détermine sa puissance. Les motos à forte cylindrée peuvent coûter cher en termes d’assurance et peuvent être inaccessibles aux motards de moins de 21 ans. Parallèlement à la puissance, le couple (qui décrit la capacité d’accélération de la moto) est également un facteur important à considérer.

Pour continuer votre lecture  Radiateur moto : comment fonctionne-t-il ?

Quelle puissance de moto ?

Une moto trop puissante n’est pas la meilleure option pour débuter. Il est recommandé de commencer avec une moto modeste pour acquérir progressivement la maîtrise nécessaire. Plus de 2 000 modèles de motos, de 125 cm³ à 1100 cm³, sont recommandés pour les débutants en raison de leur facilité d’usage, leur maniabilité et leur stabilité.

Il est également important de connaître la législation en matière de puissance de moto. Depuis 1996, l’accès aux motos les plus puissantes est conditionné par le passage par des modèles de puissance modeste. Pour les personnes ayant moins de 21 ans à l’obtention du permis, la limite est de 35 kW. Cette puissance ne doit pas dépasser 35 kW ET le rapport puissance/poids ne peut pas excéder 0,20.

En 2016, la limitation de la puissance maximale autorisée des motos a été levée. Les motos de plus de 100 ch disposant d’un ABS peuvent être immatriculées et circuler en France. Cependant, il est nécessaire de passer par une procédure administrative pour être en règle.

Norme Euro 4 pour les motos

Depuis le 1ᵉʳ janvier 2016, tous les deux-roues de plus de 50 cm³ vendus en France doivent satisfaire à la norme Euro 4. Cette norme impose des règles plus strictes en matière d’antipollution et de bruit, et l’installation d’un système d’ABS pour les cylindrées supérieures à 125 cm³.

Motos de conduite, dites « basiques »

Moto basique Honda CB500F
Honda CB500F

Ces motos de petites à moyennes cylindrées, souvent utilitaires, sont économiques et parfaites pour des trajets quotidiens. Elles sont faciles à conduire et à entretenir, c’est d’ailleurs la raison de pourquoi elles sont utilisées par les moto écoles. Même si elles peuvent sembler simples, elles n’en sont pas moins plaisantes à piloter.

Motos roadsters

Moto roadster Yamaha MT07
Yamaha MT 07

Le terme « roadster » n’a pas de définition type pour une moto, mais il est généralement utilisé pour désigner des motos de style basique, avec une ligne plus agressive, une mécanique affûtée et un châssis sportif. Elles sont connues pour leur aspect ludique, mais elles manquent généralement de protection et de praticité.

Motos trails

Yamaha Tenere 700

Les motos trails offrent une polyvalence à la fois pour les trajets urbains quotidiens et les balades hors-piste le week-end. Cependant, elles sont souvent lourdes et puissantes, ce qui peut être un inconvénient pour certains débutants.

Pour continuer votre lecture  Qu'est-ce que la garde d'embrayage moto ?

Motos routières (ou Sport GT)

Moto Sport GT Kawasaki Ninja 650
Kawasaki Ninja 650

Ces motos offrent une grande polyvalence pour une utilisation quotidienne ou pour des voyages sur autoroute. Elles combinent des performances solides, une bonne protection et une capacité convenable pour le duo.

Motos grand tourisme (GT)

Moto GT Yamaha Tracer 7
Yamaha Tracer 7 GT

Les motos GT, de moyennes à très grosses cylindrées, sont conçues pour les longs trajets, seul ou en duo. Elles offrent un confort exceptionnel, une protection importante, une grande autonomie et sont souvent équipées d’une transmission par cardan.

Si vous comptez rouler en duo, envoyez cet article à votre passager pour qu’il ait toutes les bases pour être le passager parfait !

Motos sportives

Moto sportive KTM RC 390
KTM RC 390

Ces motos sont les vitrines technologiques des constructeurs. Elles offrent des performances incroyables, mais sont coûteuses à l’achat et à l’entretien. Elles sont idéales pour le circuit, mais pas forcément pour un usage quotidien. En A2, vous n’aurez pas de sportive extrêmement puissante due au bridage. Le choix se fera selon votre envie (posture, réactivité) et non VMax.

Motos customs

Moto custom Harley-Davidson Street 750
Harley-Davidson Street 750

Ces motos sont surtout appréciées pour leur esthétique et leur potentiel de personnalisation. Les customs privilégient le couple à bas régime plutôt que la puissance pure. Elles inspirent l’esprit « motard rebelle » à plain-pied !

Motos vintage (ou néo-rétro)

Moto néo-rétro Royal Enfield Classic 500
Royal Enfield Classic 500

Ces motos rendent hommage aux modèles classiques tout en intégrant des technologies modernes pour plus de sécurité et de respect de l’environnement. On adore ou on déteste.

Motos supermotards

Supermoto KTM Duke 690
KTM Duke 690

Ce sont des motos de cross ou d’enduro modifiées pour la route. Elles sont amusantes à conduire, mais peuvent aussi être dangereuses en raison de leur maniabilité.

Motos trials, cross et enduros

Moto enduro Suzuki DRZ400
Suzuki DRZ400

Ces motos sont conçues pour la conduite hors-piste et la compétition. Elles ne sont généralement pas adaptées à une utilisation sur route. Rares sont les modèles homologués en A2, car elles font souvent plus de 50 ch.

Vous comptez acheter une moto ? Nous vous conseillons le marché de l’occasion si c’est pour un achat dit « pratique ». Cependant, le choix d’une moto neuve peut parfois être obligatoire si le marché de l’occasion ne propose rien, ou n’est pas adapté à ce cas. Il faudra donc acheter votre moto neuve au bon moment.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser