logo-hrz-promomoto

Amortisseurs moto : comment les gonfler ?

Sommaire

Les amortisseurs sont des éléments essentiels dans le comportement et la tenue de route d’une moto. Leur bon entretien, notamment le gonflage correct de leurs chambres à air, est nécessaire pour assurer une sécurité et un confort optimal au pilote. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment procéder au gonflage des amortisseurs moto et quels sont les points à surveiller lors de cette opération.

Si vous cherchez à effectuer un changement complet de vos amortisseurs de moto, rendez-vous ici pour en apprendre plus.

Pourquoi et quand gonfler ses amortisseurs moto ?

Les amortisseurs ont pour principal rôle d’absorber les irrégularités de la route et de maintenir les roues en contact avec le sol. Ils fonctionnent grâce à un système hydraulique et pneumatique qui utilise généralement un gaz, l’azote, placé sous pression dans une chambre de l’amortisseur. Au fil du temps, il n’est pas rare que cette pression diminue, ce qui peut engendrer une mauvaise performance de l’amortisseur et un inconfort pour le pilote. Il est donc important de vérifier régulièrement la pression de vos amortisseurs et de les regonfler si nécessaire.

Moment idéal pour gonfler les amortisseurs

Il est important de connaître au moins approximativement quand changer ou gonfler ses amortisseurs de moto. Dans l’idéal, il est recommandé de vérifier la pression de vos amortisseurs moto tous les 10 000 kilomètres environ ou à chaque révision. Vous pouvez également le faire lorsque vous constatez un changement dans le comportement de la moto ou un inconfort lors de la conduite. Un amortisseur dégonflé peut engendrer des rebonds incontrôlés, une mauvaise tenue de route et une usure prématurée de vos pneus.

Pour continuer votre lecture  Pourquoi faut-il huiler le filtre à air de votre moto ?

Le matériel nécessaire pour gonfler ses amortisseurs moto

Pour gonfler les amortisseurs de votre moto, il est important d’utiliser un manomètre adapté à la valve de gonflage dont vous disposez sur vos amortisseurs. Les manomètres dédiés aux amortisseurs moto ont généralement une plage de mesure assez large, de 0 à environ 30 bars. Vous aurez également besoin d’une source d’azote sous pression, disponible chez les fournisseurs de produits techniques pour automobiles ou dans certaines stations-services équipées d’un dispositif de gonflage pour moto.

Vérifiez le type de valve de gonflage de vos amortisseurs

Avant de vous lancer dans le gonflage de vos amortisseurs moto, vérifiez que vous avez bien en main le bon manomètre et la bonne connectique pour se visser sur la valve de gonflage de votre modèle d’amortisseurs. Ils sont souvent situés sur le dessus du corps de l’amortisseur ou sur la tige de piston, mais peuvent varier selon les modèles et les marques.

Comment procéder au gonflage de ses amortisseurs moto ?

Maintenant que vous disposez du bon matériel pour gonfler les amortisseurs de votre moto, nous allons vous expliquer la procédure à suivre :

  1. Localisez les valves de gonflage sur les amortisseurs avant et/ou arrière de votre moto. Elles sont généralement placées sur le haut du corps de l’amortisseur ou sur la tige de piston.
  2. Vérifiez la pression actuelle des amortisseurs en reliant le manomètre à la valve de gonflage. Notez cette valeur afin de pouvoir comparer avec la pression recommandée par le constructeur (indiquée dans le manuel d’entretien de votre moto).
  3. Si la pression mesurée est inférieure à celle préconisée, procédez au gonflage des amortisseurs en connectant la source d’azote à la valve et en ajustant progressivement la pression jusqu’à atteindre la valeur souhaitée. Veillez à ne pas dépasser la pression maximale recommandée pour vos amortisseurs.
  4. Une fois que vous avez atteint la bonne pression, dévissez lentement la connexion entre la valve et le manomètre ou la bouteille d’azote, afin de ne pas provoquer une chute brutale de la pression.
  5. Pour finir, vérifiez à nouveau la pression de vos amortisseurs à l’aide du manomètre pour vous assurer qu’elle est bien conforme aux préconisations du constructeur.
Pour continuer votre lecture  Levier de frein moto : comment le changer ?

Quelques conseils supplémentaires pour un bon gonflage de vos amortisseurs moto

  • Il est préférable de gonfler ses amortisseurs à froid, après avoir laissé la moto reposer pendant plusieurs heures. En effet, la température peut influer sur la pression du gaz contenu dans les amortisseurs et fausser les mesures.
  • Pour plus de précision lors du gonflage de vos amortisseurs moto, utilisez un manomètre digital plutôt qu’un manomètre mécanique.
  • N’oubliez pas de prendre en compte le poids du pilote et de l’équipement lorsque vous ajustez la pression des amortisseurs. Une charge trop importante ou trop faible sur la moto peut entraîner une mauvaise performance des amortisseurs et impacter votre confort et sécurité.

Le gonflage des amortisseurs moto est une opération essentielle pour assurer la longévité de ces éléments et conserver les performances de votre machine sur la route. Avec les bons outils et les conseils de cet article, vous devriez désormais être capable de vérifier et ajuster correctement la pression de vos amortisseurs pour profiter pleinement de vos balades à moto.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser