logo-hrz-promomoto

Suspensions moto : comment les régler ?

Sommaire

Dans le monde de la moto, il est essentiel d’avoir une bonne suspension pour assurer un équilibre optimal et une expérience de conduite confortable. La suspension est responsable de maintenir les roues en contact avec la route et d’absorber les irrégularités du revêtement. Dans cet article, nous allons vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur les suspensions moto et comment les régler pour améliorer votre expérience de conduite.

Les différents types de suspensions moto

Il existe plusieurs types de suspensions utilisés dans les motos aujourd’hui. Les plus courants sont les suivants :

  • Fourche télescopique : c’est le type de suspension le plus commun. Il est constitué de deux tubes qui glissent l’un dans l’autre et contiennent un ressort et un amortisseur hydraulique.
  • Fourche inversée : également appelée fourche « upside-down », cette suspension comporte les mêmes composants qu’une fourche télescopique mais avec les tubes de plus gros diamètre en haut et les plus fins en bas.
  • Suspension à parallélogramme : ce système utilise des bras pivotants et des biellettes pour maintenir la roue avant en contact avec la chaussée.
  • Amortisseur arrière : la suspension arrière d’une moto est généralement constituée d’un amortisseur monté entre le cadre et la roue arrière.

Quand faut-il régler sa suspension moto ?

Régler les suspensions de votre moto est important pour assurer un équilibre et une performance optimale. Voici quelques-uns des signes qu’il est temps de vérifier et d’ajuster vos suspensions :

  • Votre moto rebondit : si votre moto rebondit excessivement lorsque vous passez sur des bosses, cela peut indiquer que les ressorts sont trop mous ou que l’amortissement hydraulique est insuffisant.
  • La moto s’enfonce trop lors du freinage : si la fourche avant s’affaisse lorsque vous freinez, cela peut signifier que les ressorts sont trop usés ou que le réglage de précharge est incorrect.
  • Inconfort en conduite : si vous ressentez des vibrations ou d’autres désagréments en conduisant, cela peut être dû à un mauvais réglage des suspensions.
  • Usure inégale des pneus : un mauvais réglage des suspensions peut provoquer une usure inégale des pneus, réduisant ainsi leur durée de vie.
Pour continuer votre lecture  Comment lire une jante moto ?

Comment régler les suspensions moto : étape par étape

Étape 1 : Vérifier la précharge des ressorts

Pour vérifier la précharge des ressorts, commencez par mesurer la distance entre le haut de la tige de la fourche et le cache-poussière lorsque la moto est en position verticale et sans charge. Ensuite, demandez à un ami de vous aider à maintenir la moto pendant que vous montez dessus et mesurez à nouveau la distance. La différence entre les deux mesures est votre précharge actuelle.

Consultez le manuel de votre moto pour connaître la précharge recommandée et ajustez-la en ajoutant ou en retirant des cales de précharge si nécessaire. Cette étape permet d’assurer le bon fonctionnement de votre suspension et évite une usure prématurée des composants.

Étape 2 : Régler la détente et la compression

La détente et la compression sont les deux principaux paramètres d’amortissement hydraulique qui influencent le comportement de votre moto sur la route. La détente concerne la vitesse à laquelle la fourche revient à sa position initiale après avoir été comprimée. La compression est la vitesse à laquelle la fourche s’enfonce sous l’effet de la force exercée sur elle.

Pour régler ces paramètres, utilisez les molettes situées en haut et en bas de la tige de la fourche (selon les modèles) et suivez les recommandations du manuel de votre moto. En général, il est conseillé de commencer par un réglage de base et d’ajuster progressivement jusqu’à obtenir la sensation souhaitée. N’hésitez pas à faire des essais sur différents types de routes pour tester le comportement dans diverses situations.

Pour continuer votre lecture  Assurance scooter : que devez-vous savoir à ce sujet ?

Étape 3 : Ajuster le sag

Le sag est la distance entre la position de repos de la moto et sa position lorsque le poids du pilote est appliqué. Réglez le sag correctement assure que votre moto ait un bon équilibre en termes de charge.

Pour mesurer et ajuster le sag, suivez les mêmes instructions que pour la précharge des ressorts, mais prenez en compte le poids total du pilote, incluant les vêtements et l’équipement porté.

Étape 4 : Contrôler et ajuster la suspension arrière

N’oubliez pas de procéder aux mêmes vérifications et réglages sur la suspension arrière de votre moto pour assurer un comportement homogène et une expérience de conduite agréable.

Astuces supplémentaires pour optimiser vos suspensions moto

  • Maintenez vos suspensions en bon état : assurez-vous de nettoyer régulièrement les tubes de fourche, les joints à lèvres et le cache-poussière pour prévenir l’usure prématurée des composants et garantir un fonctionnement optimal.
  • Faites appel à un professionnel : si vous n’êtes pas sûr de vos compétences en matière de réglage des suspensions ou si votre moto présente des problèmes persistants, consultez un mécanicien spécialisé pour obtenir des conseils et une assistance.
  • N’oubliez pas d’inclure le poids de vos bagages et/ou d’un passager lors des réglages : pensez à garder une marge de réglage pour accueillir un passager ou des bagages supplémentaires si besoin.

En suivant ces conseils et en ajustant régulièrement vos suspensions, vous pouvez améliorer considérablement la tenue de route, le confort et la durabilité de votre moto. Alors n’hésitez plus et prenez le temps de vérifier et d’ajuster convenablement les suspensions de votre fidèle deux-roues !

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser