logo-hrz-promomoto

Maître-cylindre moto : comment le changer ?

Sommaire

Le maître-cylindre est le cœur du système de freinage de votre moto. C’est lui qui, par une pression mécanique, actionne le liquide de frein pour vous assurer un freinage optimal. Malheureusement, il n’est pas éternel et peut nécessiter un remplacement. Dans cet article, nous explorerons les étapes pour changer un maître-cylindre de moto, en veillant à détailler chaque étape pour que même les novices puissent comprendre et appliquer.

Identification d'un maître-cylindre défectueux

Avant de vous lancer dans le changement, assurez-vous que le maître-cylindre est bien la cause de vos soucis de freinage. Les symptômes d’un maître-cylindre défectueux incluent une poignée de frein qui devient molle, une fuite de liquide de frein autour du maître-cylindre ou un freinage moins efficace. Si vous constatez l’un de ces symptômes, il est crucial d’agir sans attendre.

Préparation au changement

Outils :

  • Clés plates
  • Pince cerclip
  • Tournevis cruciforme
  • Récipient pour recueillir le vieux liquide de frein
  • Gants et lunettes de protection
  • De quoi protéger votre moto, car le liquide de frein pourrait abimer la peinture de votre moto.

Sécurité : travaillez dans un endroit bien ventilé, évitez toute flamme ou étincelle près du liquide de frein.

Achat : lors de l’achat d’un nouveau maître-cylindre, vérifiez la compatibilité avec votre moto. Prenez également en compte les recommandations du fabricant et lisez les avis des autres motards.

Étapes du retrait du vieux maître-cylindre

  1. Vidange : Il vous faudra dans un premier temps effectuer une vidange du liquide de frein actuel. Pour ce faire, munissez vous d’un tournevis et dévissez le bocal du maître-cylindre et à l’aide d’une seringue, retirez les 3/4 du liquide de frein présent dans ce dernier. Si vous souhaitez savoir comment effectuer une vidange complète du système de freinage, nous vous conseillons de voir cet article.
  2. Retirer le levier de frein : A l’aide d’une clé, dévissez le levier de frein et mettez le de côté.
  3. Démonter le banjo de la durite : faites attention à ne pas endommager ces dernières.
  4. Déconnexion : Localisez les vis qui retiennent le maître-cylindre à la moto et dévissez les.
  5. Retrait : Une fois les vis et les durites retirées, vous pouvez déloger délicatement le maître-cylindre et retirer le joint qui cache le piston.
  6. Enlever le clip : Retirer le clip qui enferme le système complet du maître-cylindre à l’aide d’une pince circlip.
  7. Démonter le piston : Il est important de bien retenir l’ordre et l’emplacement des anciennes pièces que vous avez démontées de votre moto afin de faciliter la mise en place des pièces neuves : le clip, la rondelle, les deux joints et enfin le ressort.

    Retirez maintenant le ressort et les deux différents joints sans les confondre car ce ne sont pas les mêmes.

  8. Installation des pièces neuves : Afin qu’ils se montent plus facilement, enduisez les joints avec un peu de liquide de frein. De la même manière que lors du démontage, replacez le ressort, la rondelle et le clip. Le piston doit ensuite être remis à sa place dans l’émetteur. Avant de réenclencher la rondelle et le clip, vérifiez bien que son fonctionnement soit libre.

  9. Remontage des éléments de votre moto : Vous pouvez maintenant remettre en place le maître-cylindre à l’aide d’une clé compatible avec celui-ci. La vis banjo peut être replacée sur la durite avec des joints en cuivre neufs en étant sûr de leur première installation, car il n’auront plus la même étanchéité s’ils sont remontés une deuxième fois. Remontez le levier de frein avec un peu de graisse si nécessaire.

  10. Terminer la purge du système de freinage : L’installation est terminée, il ne vous reste plus qu’à remplir le bocal de liquide de frein de votre moto. Cependant, nous vous conseillons vivement d’effectuer une vidange complète de votre système de freinage pour éviter au maximum l’apparition de bulles d’air.

Pour continuer votre lecture  Kit chaîne moto : comment bien le nettoyer ?

Conseils pour assurer la longévité du nouveau maître-cylindre

Un bon entretien est la clé de la longévité de tout composant mécanique. Vérifiez régulièrement le niveau de liquide de frein, et assurez vous d’utiliser un liquide recommandé par le fabricant. Si vous ressentez la moindre anomalie lors du freinage, n’hésitez pas à faire inspecter votre système.

Le maître-cylindre est essentiel pour votre sécurité à moto. Un entretien et une vigilance régulière vous permettront d’éviter des surprises désagréables. Si vous n’êtes pas sûr de vous, il est toujours préférable de consulter un professionnel. La sécurité n’a pas de prix, surtout sur deux roues.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser