logo-hrz-promomoto

Plaquettes de frein moto : comment bien les choisir ?

Sommaire

Le choix des plaquettes de frein moto est crucial pour garantir une bonne performance de freinage et ainsi assurer votre sécurité sur la route. Un certain nombre de critères doivent être pris en compte lors de l’achat, tels que le type de plaquettes, les matériaux utilisés ou encore leur compatibilité avec votre motocyclette. Dans cet article, nous allons vous aider à mieux comprendre ces différents éléments afin de faire un choix éclairé.

Les types de plaquettes de frein de moto

1. Les plaquettes de frein organiques ou céramiques

Ce sont les plaquettes de frein les moins chères que l’on retrouve généralement sur les modèles de petites cylindrées. Elles sont efficaces sur des freinages à basses températures lorsque la vitesse n’est pas très élevée. Elles sont fabriquées à partir de matériaux organiques comme la fibre de verre, le caoutchouc, et parfois des particules céramiques. Elles sont agglomérées ensemble avec de la résine.

Avantage :

  • Prix attractif : moins chères que les autres modèles, elles permettent donc d’économiser sans sacrifier la sécurité.
  • Compatibilité : elles ont pour avantage d’être compatibles avec tous les disques.
  • Correspond plus pour un usage routier quotidien.

Inconvénient :

  • Usure rapide : ces plaquettes résisteront moins longtemps dans le temps
  • Pas pour toutes les motos : elles ne pourront convenir aux motos lourdes en raison de leur poids et de leur vitesse
  • Ne convient pas à une utilisation à haute température.

2. Les plaquettes de frein en métal fritté ou sinter

Ces plaquettes sont dédiées aux moto plus lourdes à plus grosses cylindrées car elles offrent plus de résistances et de performances. Elles sont composées de particules métalliques (généralement du cuivre) qui sont fusionnées ensemble sous haute pression et température, un processus appelé frittage.

Avantage :

  • Bonnes performances à basse et à haute température.
  • Résistance à l’abrasion.
  • Convient pour un usage sportif et sur piste

Inconvénient :

  • Usure du disque plus rapide.
  • Ne convient pas avec la fonte : les disques en fonte s’abîme plus rapidement à cause du métal fritté

3. Les plaquettes de frein en kevlar

Les plaquettes de frein en kevlar sont dédiées à un usage sur piste et ne doivent pas être utilisées sur route classique. En effet, elles doivent d’abord monter à haute température pour être efficace. Elles sont fabriquées à partir de fibres de kevlar mélangées avec d’autres matériaux non métalliques et des résines spéciales. Ce mélange donne des plaquettes ayant une structure uniforme et une résistance thermique exceptionnelle.

Pour continuer votre lecture  Amortisseurs moto : comment les gonfler ?

Avantage :

  • Résistance à la chaleur : Le kevlar conserve ses propriétés à des températures très élevées et permet des freinages très violent.

Inconvénients :

  • Prix : leur prix est plus élevé que les autres types de plaquettes
  • Température d’utilisation : pour qu’elles soient efficaces, elles doivent d’abord être chauffées à des températures de 150 à 200°C.
  • Usage uniquement sur piste et non routier.
  • Le disque s’use plus rapidement.

Quelques critères pour choisir la meilleure option

Pour déterminer quelle est la meilleure solution pour votre moto, plusieurs facteurs doivent être pris en compte :

  • Type de moto : Si vous possédez une moto routière, les plaquettes de frein standard peuvent suffire. En revanche, si vous avez une moto sportive ou que vous conduisez souvent sur des routes sinueuses, il est recommandé d’opter pour des plaquettes en métal fritté.
  • Style de conduite : Les plaquettes de frein sinter conviennent mieux aux conducteurs qui sollicitent fréquemment leur système de freinage, tandis que les modèles en céramique sont davantage adaptés à une conduite tranquille en ville ou routes classiques.
  • Budget : Si votre budget est serré, les plaquettes de frein organiques peuvent constituer un bon compromis entre coût et performance. Toutefois, si vous pouvez investir davantage dans votre sécurité, les plaquettes sinter sauront répondre à vos besoins.

Pour choisir la meilleure option pour votre moto, il est crucial de bien prendre en compte ces différents critères selon vos habitudes de conduite et les spécificités de votre deux-roues.

Compatibilité avec votre moto

Avant de choisir vos plaquettes de frein, assurez vous qu’elles soient compatibles avec le modèle et l’année de votre moto. Vérifiez également que le système de freinage (à disque ou à tambour) soit bien compatible avec les plaquettes sélectionnées.

Pour continuer votre lecture  Pneu moto : comment le réparer ?

Pour ce faire, il est préférable de consulter le manuel d’utilisation de votre moto ou de vous renseigner auprès d’un professionnel. N’hésitez pas à privilégier les plaquettes de frein certifiées par le constructeur pour optimiser la performance et la durabilité de votre système de freinage.

Entretien régulier des plaquettes de frein

Quel que soit le type de plaquettes de frein choisi, il est essentiel de les entretenir régulièrement afin d’assurer une performance optimale et d’éviter tout risque de dégradation du système de freinage. Voici quelques conseils pour un entretien efficace :

  • Vérifiez l’usure des plaquettes de frein tous les 1 000 km ou selon les préconisations du constructeur, et remplacez les si nécessaire.
  • Nettoyez régulièrement les étriers de frein pour éviter les dépôts de poussière qui peuvent diminuer la performance du système.
  • Contrôlez l’état et le niveau du liquide de frein, et effectuez une purge si nécessaire (généralement recommandée tous les deux ans).

En suivant ces étapes simples, vous prolongerez non seulement la durée de vie de vos plaquettes de frein, mais aussi celle de l’ensemble du système de freinage de votre moto.

Soyez attentifs aux signes d’usure prématurée

Pour finir, sachez reconnaître les signes avant-coureurs d’une usure prématurée de vos plaquettes de frein :

  • Une diminution de la performance du freinage, avec une sensation d’effort plus important à l’application des freins.
  • Des bruits inhabituels lors du freinage, tels que des grincements ou des sifflements.
  • Une augmentation de la distance de freinage, notamment en situation d’urgence.

Si vous rencontrez l’un de ces symptômes, n’hésitez pas à consulter un professionnel pour un diagnostic précis et éventuellement un changement de plaquettes de frein.

En conclusion, choisir les plaquettes de frein moto adaptées à votre deux-roues est crucial pour garantir une conduite sûre et agréable. Prenez le temps de comparer les modèles disponibles sur le marché selon vos besoins et votre budget, sans jamais négliger la qualité et la compatibilité avec votre véhicule. Et surtout, n’oubliez pas de vérifier régulièrement l’état de votre système de freinage pour prévenir tout risque d’accident.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser