logo-hrz-promomoto

Code VIN moto : comment le décrypter ?

Sommaire

Le code VIN est un élément clé dans l’identification de votre moto. Ce numéro d’identification unique, composé de 17 caractères alphanumériques, renferme des informations cruciales sur le véhicule, telles que la marque, le modèle, l’année de fabrication et bien plus encore. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment lire et décrypter ce code mystérieux afin de connaître tous les détails concernant votre deux-roues.

Pourquoi un code VIN ?

Tout d’abord, il est utile de comprendre pourquoi les motos (et autres véhicules) disposent d’un code VIN. Le principal objectif de ce numéro d’identification est de permettre une traçabilité précise et unique de chaque moto. Cela permet notamment aux constructeurs, aux autorités compétentes et aux propriétaires de suivre l’historique du véhicule en termes de réparations, de contrôles technique ou d’éventuels accidents. En outre, le code VIN est indispensable lors de certaines démarches administratives, comme l’achat ou la vente d’une moto.

Où trouver le code VIN sur une moto ?

Avant de vous expliquer comment décrypter le code VIN, il est essentiel de savoir où se trouve ce précieux sésame sur votre deux-roues. Généralement, vous pouvez trouver le numéro d’identification de votre moto :

  • Sur le cadre (ou châssis) de la moto, près de la colonne de direction ou sur une des plaques situées à proximité du moteur.
  • Sur le carter du moteur, gravé directement sur le métal.
  • Sur la plaque constructeur (plaque ovale en aluminium fixée au cadre par rivets) qui contient également d’autres informations importantes telles que le numéro d’homologation, les limites d’émission de gaz ou encore le poids maximum autorisé.
Pour continuer votre lecture  Compteur de vitesse moto : comment fonctionne-t-il ?

Notez bien que le code VIN est également présent sur la carte grise et le certificat d’immatriculation.

Les différents éléments du code VIN

Maintenant que vous savez où trouver votre code VIN et pourquoi il est si important, N’attendez pas pour apprendre comment décrypter ces 17 caractères alphanumériques qui se décomposent en 3 parties distinctes :

1. L’identification du fabricant (WMI)

Les trois premiers caractères du code VIN constituent l’identifiant mondial du fabricant (World Manufacturer Identifier, WMI). Ils donnent des indications sur l’origine géographique et la marque de la moto :

  1. Le premier caractère représente le pays de fabrication du véhicule. Par exemple, « J » correspond au Japon, « Z » à l’Italie, « S » à la Grande-Bretagne, « V » à l’Espagne et « W » à l’Allemagne.
  2. Le deuxième caractère indique le nom du fabricant. Par exemple, « H » pour Honda, « K » pour Suzuki, « Y » pour Yamaha et « MM » pour Aprilia.
  3. Le troisième caractère donne des informations complémentaires sur le type de véhicule (moto, scooter…) ou les spécifications du constructeur.

2. Les données spécifiques au véhicule (VDS)

Les six caractères suivants (du 4ᵉ au 9ᵉ) forment la section d’informations spécifiques au véhicule (Vehicle Descriptor Section, VDS). Ils renseignent principalement sur :

  • Le modèle et la série de la moto, qui correspondent généralement à des lettres et chiffres spécifiques à chaque marque.
  • La version et la configuration du véhicule, souvent représentées par des codes internes du fabricant.
  • Le type de moteur, grâce à un code propre à chaque motorisation.

Il est important de noter que les codes correspondant à ces informations varient selon les marques de motos et il peut être nécessaire de consulter des sources spécialisées pour décrypter cette partie du VIN.

Pour continuer votre lecture  Pneus moto : combien ça pèse ?

3. Le numéro de série du véhicule (VIS)

Enfin, les huit derniers caractères du code VIN constituent le numéro de série propre à chaque véhicule :

  1. Le 10ᵉ caractère représente l’année de modèle (Model Year) de la moto. Il s’agit d’un code standardisé attribué à chaque année de production dans l’industrie automobile. Par exemple, « Y » correspond à l’année 2000, « 1 » à 2001 et ainsi de suite jusqu’à « 9 » pour 2009. Le cycle reprend ensuite avec la lettre « A » pour 2010.
  2. Le 11ᵉ caractère représente généralement le code d’usine (Plant Code), indiquant où le véhicule a été assemblé. Chaque fabricant utilise ses propres codes internes pour identifier les différentes usines de production.
  3. Les six derniers caractères forment le numéro de série proprement dit, qui permet d’identifier individuellement chaque moto produite. Ce numéro est unique et attribué successivement par ordre numérique.

En résumé, le code VIN moto offre de précieuses informations sur votre deux-roues : marque, modèle, année de fabrication, moteur… Pour décrypter ce code alphanumérique complexe et avoir accès à toutes ces données, il convient de bien connaître les différentes parties du VIN et leurs significations. Aussi, n’hésitez pas à consulter des sources spécialisées ou des forums d’expert pour vous aider dans vos recherches.

Pour aller plus loin sur le cadre de sa moto

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser