logo-hrz-promomoto

C’est quoi le shifter sur une moto ?

Sommaire

Le monde de la moto est rempli de terminologies et de systèmes qui peuvent être complexes pour les novices. Un de ces éléments souvent mal compris est le shifter. Dans cet article, nous allons explorer en détail ce qu’est un shifter sur une moto, son fonctionnement et ses avantages.

Qu’est-ce qu’un shifter ?

Un shifter est un dispositif mécanique ou électronique permettant de changer les rapports de vitesse d’une moto sans avoir à utiliser le levier d’embrayage ni couper les gaz. Il facilite ainsi les changements de vitesse et rend la conduite plus fluide et rapide. Le shifter existe sous deux formes : le quickshifter et le powershifter. Nous allons découvrir leurs spécificités dans les sections suivantes.

Quickshifter

Fonctionnement du quickshifter

Le quickshifter est un système électronique qui permet de passer les rapports sans avoir à actionner l’embrayage ni réduire les gaz. Il fonctionne grâce à un capteur placé sur le sélecteur de vitesses qui détecte quand le pilote souhaite monter ou descendre un rapport. Lorsque le capteur détecte un mouvement, il envoie un signal au boîtier électronique de gestion de la moto (ECU) qui coupe momentanément l’allumage ou l’injection du moteur. Cette coupure interrompt la transmission et permet de passer au rapport supérieur ou inférieur sans efforts.

Avantages du quickshifter

L’utilisation d’un quickshifter présente plusieurs avantages pour le pilote :

  • Rapidité : Le passage des rapports est plus rapide qu’avec une méthode manuelle, ce qui permet d’améliorer les performances de la moto et de gagner en compétition.
  • Fluidité : La conduite devient plus fluide car il n’est plus nécessaire de couper les gaz ni d’utiliser l’embrayage lors des changements de vitesse.
  • Confort : Moins de manipulations pour le pilote signifie moins de fatigue et un meilleur confort de conduite.
Pour continuer votre lecture  Tubes de fourche : comment les démonter ?

Cependant, il convient de noter que le quickshifter est généralement réservé aux motos sportives ou de compétition. Les motos de route peuvent être équipées d’un quickshifter, mais leur utilisation sur route ouverte doit se faire avec prudence, car elle peut provoquer une usure plus rapide de la boîte de vitesses.

Powershifter

Fonctionnement du powershifter

Le powershifter est un dispositif mécanique, contrairement au quickshifter électronique. Il fonctionne grâce à un levier supplémentaire installé sur le guidon, qui permet de monter les rapports sans avoir à utiliser l’embrayage ni couper les gaz. Lorsque le pilote actionne ce levier, il déclenche un mécanisme hydraulique ou pneumatique qui va engager directement le rapport supérieur. Le powershifter est principalement utilisé sur les motos de drag racing et nécessite une certaine maîtrise pour être utilisé correctement.

Avantages du powershifter

Comme le quickshifter, le powershifter présente des avantages en termes de rapidité et de fluidité des changements de vitesse. Il permet également de réduire la fatigue du pilote en évitant l’usage de l’embrayage lors des montées de rapport.

Toutefois, le powershifter n’est pas adapté à tous les types de moto et son installation peut être coûteuse et complexe. De plus, il ne permet pas de descendre les rapports, contrairement au quickshifter qui autorise les changements de vitesse dans les deux sens.

Shifter : un atout pour les pilotes confirmés

En conclusion, le shifter, qu’il soit sous forme de quickshifter ou de powershifter, offre des avantages indéniables en termes de performances, de fluidité de conduite et de confort pour le pilote. Cependant, il convient de prendre en compte les contraintes liées à son utilisation, notamment en ce qui concerne l’usure de la boîte de vitesses, ainsi que l’adaptabilité du système à son type de moto. Pour les pilotes confirmés, le shifter peut représenter un atout supplémentaire pour améliorer leurs chronos sur circuit ou profiter d’une expérience de conduite encore plus agréable.

Pour continuer votre lecture  Liquide de frein moto : comment choisir le bon ?
Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *