logo-hrz-promomoto

Cadre moto : comment le sabler ?

Sommaire

Au fil du temps, les motos connaissent l’usure et la corrosion. Le cadre, comme d’autres parties de la moto, nécessite un entretien régulier pour garantir la sécurité du conducteur et maintenir les performances de la machine. Peindre son cadre de moto est une bonne idée, mais nécessite une préparation. Une méthode efficace et reconnue pour remettre en état le cadre d’un deux-roues est le sablage. Dans cet article, nous vous apprendrons comment réaliser cette opération étape par étape.

Qu’est-ce que le sablage et pourquoi opter pour cette technique ?

Le sablage est une technique qui consiste à projeter des micro-granules abrasifs au travers d’une buse à haute pression sur une surface métallique afin d’éliminer toute trace de rouille, de peinture ou autres impuretés. Cette méthode rapide et très efficace permet de décapage et nettoyer un élément donnant ainsi un aspect neuf à la pièce à traiter.

Concernant spécifiquement le cadre d’une moto, le sablage présente plusieurs avantages :

  • Rénovation optimale : Grâce à son efficacité, le sablage assure un résultat impeccable, éliminant toutes traces de rouille, saleté ou ancienne peinture
  • Durabilité : En traitant le cadre avec soin, vous contribuez à prolonger sa durée de vie et par conséquent celle de votre moto
  • Préparation avant peinture : La surface obtenue après un sablage est parfaitement adaptée pour y appliquer de la peinture ou une couche de protection

Comment réaliser le sablage d’un cadre moto ?

Étape 1 : La préparation

Tout d’abord, songez à bien démonter les divers éléments du cadre, qui seront également traités en pièces détachées, comme le bras oscillant. Organisez également tous vos accessoires et équipements afin d’optimiser votre temps et faciliter l’accès aux différentes parties de la structure.

Pour continuer votre lecture  Pression pneus moto : comment bien les gonfler ?

Le démontage :

  • Veillez à sécuriser votre moto grâce à des béquilles ou tréteaux si nécessaire, afin qu’elle ne bouge pas durant l’intervention
  • Dégagez le moteur et retirez toutes les pièces fixées au cadre (roues, fourche, selle, réservoir…)
  • Rassemblez tous les vis, écrous et autres éléments détachés dans une boîte adéquate pour ne pas perdre de pièces et faciliter leur remontage ultérieur

Le nettoyage :

  • Munissez-vous d’une brosse métallique et grattez grossièrement toute trace de rouille, de saleté ou de peinture écaillée sur l’ensemble du cadre
  • Passez un coup de chiffon sec pour retirer les particules de poussière issues du brossage
  • Bâchez le sol de l’atelier et protégez également d’éventuelles zones exposées à des projections de sable ou de poussière résiduelle
  • Vérifiez que votre système de sablage est prêt à fonctionner avec tous les éléments nécessaires : compresseur, buse et abrasif adaptés, masque, gant

Étape 2 : Le sablage en lui-même

  • Positionnez la pièce à traiter (cadre et bras oscillant dans un premier temps) sur un support stable et accessible pour faciliter votre intervention
  • Songez impérativement à porter une protection visuelle, auditive et respiratoire au moment du sablage

Commencez le sablage en maintenant la buse à une distance d’environ 20-30 centimètres du cadre. Réglez la pression entre 6 et 8 bars selon la résistance de votre structure et déplacez-vous lentement, mais régulièrement sur toute la surface. Vous pouvez augmenter progressivement la pression si nécessaire jusqu’à obtenir un résultat optimal.

Étape 3 : Les finitions

Après avoir achevé le sablage complet du cadre et des autres éléments traités, pensez à :

  • Nettoyer soigneusement les surfaces en retirant toutes traces de résidus et dépôt de sable. Utilisez un appareil à air comprimé ainsi qu’un chiffon sec pour obtenir un travail net et précis
  • Passer au traitement anticorrosion ou à la peinture selon votre choix, en choisissant les produits les mieux adaptés à votre moto
  • Vérifier l’ensemble des éléments sablés en contrôlant chaque recoin et aspérités du cadre
Pour continuer votre lecture  Estimation coûts : quel budget pour une nouvelle peinture moto ?

Une fois toutes ces étapes réalisées avec soin, il ne vous reste plus qu’à remonter votre moto avec patience et méthode.

Pour conclure (partiellement)

Le sablage de cadre n’est certes pas une opération à pratiquer quotidiennement, mais elle est néanmoins essentielle notamment lors d’une restauration complète de votre deux-roues. Cette technique très efficace vous garantit un résultat optimal tout en prolongeant la durée de vie de votre machine. Alors n’hésitez plus, lancez-vous dans le sablage de cadre et faites peau neuve à votre moto !

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser