logo-hrz-promomoto

Bras oscillant moto : comment le rallonger ?

Sommaire

Véritable squelette du deux-roues, le bras oscillant joue un rôle clé dans la maniabilité et les performances de votre moto. En effet, cet élément mécanique permet notamment l’articulation entre le cadre et la roue arrière. Vous souhaitez allonger cette pièce sur votre bolide ? Voici quelques conseils pour procéder étape par étape.

Comprendre le fonctionnement d’un bras oscillant

Pour bien comprendre comment rallonger un bras oscillant, il est primordial d’abord de comprendre son fonctionnement. Le bras oscillant est une composante essentielle de la suspension de votre véhicule. Il est constitué principalement des éléments suivants :

  • Les attaches, qui relient le bras oscillant au cadre ;
  • Les ressorts, qui assurent le maintien et le support de la roue arrière ;
  • La paire d’amortisseurs, qui absorbe les chocs et garantit une conduite confortable.

Ainsi, le bras oscillant contribue à la fois au contrôle des mouvements verticaux de la roue arrière et à l’équilibre général du véhicule.

Avantages d’un bras oscillant rallongé

Rallonger un bras oscillant peut présenter plusieurs avantages en fonction des objectifs que vous poursuivez pour votre moto :

  • Amélioration de la stabilité : un bras oscillant plus long réduit l’angle de la chasse et améliore par conséquent la stabilité du véhicule, notamment lors des accélérations;
  • Augmentation de la traction : le rallongement permet une meilleure répartition du poids sur la roue arrière, ce qui améliore la tenue de route et offre plus de grip au pneu ;
  • Modification esthétique : certains utilisateurs souhaitent simplement apporter un côté plus agressif ou unique à leur moto.

Cependant, il est important de noter que ces avantages peuvent également s’accompagner d’une diminution de la maniabilité. En effet, un bras oscillant plus long rendra la moto moins agile dans les virages serrés.

Pour continuer votre lecture  Assurance scooter : que devez-vous savoir à ce sujet ?

Étape 1 : Choisir un kit de rallongement adapté

Pour rallonger votre bras oscillant, vous devrez tout d’abord choisir un kit d’extension adapté à votre modèle de moto. Ces kits sont généralement composés des éléments suivants :

  • Des extensions de bras oscillant, fabriquées en aluminium ou en acier ;
  • Une chaîne de transmission plus longue, nécessaire pour compenser l’allongement du bras ;
  • Un nouveau câble de frein, si besoin, selon la distance d’extension.

Nous vous recommandons de choisir un kit de qualité auprès d’un fabricant reconnu, afin d’assurer la sécurité et la fiabilité de votre installation.

Étape 2 : Démonter les éléments du bras oscillant de votre moto

Avant de procéder à l’extension proprement dite, il vous faudra démonter certains éléments du bras oscillant. Voici les étapes à suivre :

  1. Immobiliser la moto : placez la sur une béquille d’atelier, centrale ou un support pour soulever l’arrière et faciliter le travail ;
  2. Retirer la chaîne : détendez-la à l’aide du tendeur de chaîne (situé à l’arrière) et retirez-la ensuite en faisant coulisser le maillon rapide;
  3. Détacher la roue arrière : desserrez les écrous qui maintiennent l’axe de roue puis retirez ce dernier pour libérer la roue ;
  4. Désolidariser les freins : selon votre modèle de moto, déconnectez les étriers de frein, le câble ou la durite de frein ;
  5. Enlever les amortisseurs : dévissez les boulons supérieurs et inférieurs qui les fixent au bras oscillant et au châssis.

À ce stade, le bras oscillant devrait être accessible pour y fixer les extensions fournies dans votre kit de rallongement.

Étape 3 : Installer les extensions de bras oscillant

Une fois que vous avez préparé la moto et démonté les éléments nécessaires, vous pouvez passer à l’installation des extensions du bras oscillant :

  1. Insérer les extensions : glissez les dans les extrémités du bras d’origine ;
  2. Veiller au bon alignement : assurez-vous que les trous de fixation sur les extensions correspondent bien avec ceux du bras;
  3. Serrer les vis de fixation : serrez progressivement les différentes vis pour garantir un ajustage solide;
  4. Vérifier la compatibilité des autres composants : testez la longueur du câble ou de la durite de frein et installez-les si nécessaire. Idem pour la chaîne en vérifiant qu’elle respecte la tension recommandée par le fabricant.
Pour continuer votre lecture  Comment changer des plaquettes de frein moto ?

Étape 4 : Remonter l’ensemble et tester votre moto

Une fois les extensions installées, il vous suffit de remonter les différents éléments du bras oscillant en suivant les étapes de démontage en sens inverse :

  1. Replacer les amortisseurs en serrant les boulons supérieurs et inférieurs ;
  2. Réinstaller les freins et serrer étriers ou pattes de fixation appropriées ;
  3. Remettre la roue arrière en place et fixer l’axe de roue;
  4. Pour finir, remonter la nouvelle chaîne de transmission et réaliser les ajustements nécessaires avec le tendeur.

À ce stade, votre bras oscillant rallongé est prêt à l’emploi ! Prenez le temps de bien tester votre moto en conditions réelles pour contrôler l’efficacité du changement. N’hésitez pas à ajuster les réglages pour optimiser la maniabilité et le confort selon vos préférences.

Attention aux modifications non conformes

Il convient de souligner que toutes les modifications apportées à une motocyclette peuvent avoir des conséquences sur sa conformité avec les réglementations locales en vigueur. En effet, certains pays ou régions imposent des règles strictes quant à l’allongement du bras oscillant. Il importe donc de vérifier cette compatibilité avant d’entreprendre de telles modifications.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser