Circuit Autodrome de Linas-Montlhéry

De son titre officiel “autodrome de Linas-Montlhéry”, le circuit de Montlhéry est un anneau de vitesse qui est aujourd’hui devenu un des principaux lieux de course de la région parisienne.

Historique de l’autodrome de Linas-Montlhéry

C’est du début des années 20 que le circuit de Montlhéry a vu le jour à une vingtaine de kilomètres de Paris à proximité des villes de Linas et de Montlhéry. A cause de ces villes qui lui sont voisines, le circuit se voit le plus communément appelé “circuit Linas-Montlhéry”.

La construction de l'autodrome débute réellement le 15 mars 1924 dans la période de l’entre-deux guerres sous le financement de l’inventeur et industriel Alexandre lamblin. C’était un homme de fortune qui était à la tête d'une usine de radiateurs d’automobiles et d’avions. Avec ses moyens financiers et ses bonnes relations, il est parvenu à mettre à la disposition de deux mille ouvriers mille mètres cubes de béton et mille tonnes d’acier. Les travaux dureront pendant six mois et le résultat était très bien apprécié à l’époque.

On doit le circuit de Montlhéry à cet homme dont l’ambition était de pourvoir à la France en générale et particulièrement la région parisienne, un anneau de vitesse reconnu à l'international.

La piste et les caractéristiques

On commence par la piste recouverte par le revêtement Cold Asphalt à l'exception des virages relevés qui sont en béton. C’était la réalité au début de sa création. Aujourd’hui, la piste est entièrement faite en bitume.

A sa création, l’anneau de vitesse se dressait sur 2,5 km. Le tour complet du circuit actuel est de 3,405 km (en longueur); la largeur de la piste, quant à elle, est de 10 mètres. La piste compte également 13 virages.

Les différentes compétitions

Le circuit Linas-Montlhéry est le centre de bon nombre de courses et compétitions automobiles, motocyclistes et cyclistes. Cette piste a accueilli bon nombre de compétitions comme le Grand Prix de l'Ouverture (en 1924), le Grand Prix du M.C.F, Champions Match et le Grand Prix de l'Automobile Club de France juste avant la seconde guerre mondiale.

On note également les compétitions notamment les 1000 kilomètres de Paris, le Grand Prix de Paris, les Coupes Motos Légendes, le Vintage Montlhéry et le Grand Prix de l’âge d’Or.

Par ailleurs, l’autodrome de Linas-Montlhéry peut se vanter d’avoir accueilli à lui seul 4 éditions du Bol d’or. Il s’agit d’une compétition d’endurance pour motocycliste se déroulant juste une fois l’année en France. Incroyable pas vrai? La compétition a été créée en 1922 par Eugène Mauve qui, à l’époque, était le représentant de l’AAMM (Association des Anciens Motocyclistes Militaires).

Cette organisation s’appelle désormais l’Association des Motocyclistes de France. Ce qui laisse incroyable le fait que le circuit de Montlhéry ait accueilli quatre fois cette compétition c’est le fait que cette dernière s’est disputée par les circuits les plus réputés de toute la France depuis 1922 jusqu’en 2014. La compétition, à partir de 2015 se déroule exclusivement sur le circuit Paul-Ricard. Bien que le Bol d’or ait été abandonné pendant des années, cela ne l'empêche pas de demeurer la première course de 24 heures au monde.

Au total, l’autodrome propose chaque année près de 45 événements ouverts au public. C’est un nombre assez élevé lui donnant une place parmi les circuits français les plus prestigieux.

Quelques anecdotes de Monthléry

Un seul homme a participé à la création de l’anneau de vitesse de Linas-Montlhéry.

Le circuit a été créé dans la période de l'entre-deux-guerres et a connu la deuxième guerre mondiale qui a failli causer sa disparition. Si ce n’est pas à cause des efforts déployés par l'UTAC, l’actuel circuit Montlhéry ne serait toujours pas là. Ce dernier a beaucoup contribué aux aménagements.

Un fait historique marquant sur le circuit

C’est plus qu’un simple circuit. En mai 1998, pendant plus de deux jours de suite, le circuit de Linas-Montlhéry se voit totalement métamorphosé. C’est entre 9 heures et 19 heures que cet anneau de vitesse se transforme en capitale de la moto ancienne. On assiste pendant ces deux jours à la plus grande fête européenne de la moto de collection. Et qui parle de moto et surtout de collection parle de visiteurs, de spectateurs et de pilotes. Ainsi, pour un simple week-end de l'Ascension, les organisateurs de la sixième édition des Coupes moto légende attendaient juste 20.000 personnes.

Le nombre de motards et spectateurs ayant fait le déplacement pour assister à cette grande fête de la moto était largement supérieur aux espérances. Il n’y a rien d’étonnant à cela puisque le circuit a reçu sur sa piste pendant ces deux jours, le légendaire Giacomo Agostini. Un incroyable pilote qui affiche au compteur la bagatelle de quinze titres de champion du monde pour 299 victoires en Grand Prix. Et ce n’est qu’une partie de l’histoire, d’autres bikers, ayant également fait tous les aficionados des sports mécaniques, se sont également présentés.

On peut citer John Surtees, qui dans une seule décennie (entre 1950 et 1960) a été sept fois champion du monde de vitesse et Phil Read, champion du monde dans toutes les catégories (125, 250, 350 et 500 cm3). On ne peut pas mettre de côté Sammy Miller, père du trial moderne et 1 200 fois vainqueur en compétition.

Quelques dates historiques pour le circuit de Montlhéry

  • 15 mars 1924 : début de la construction du circuit de Montlhéry
  • 1937 à 1939 : le circuit de Montlhéry accueille pour la première fois le Bol d’or (première course 24 heures au monde)
  • le circuit accueille également trois autres éditions du Bol d’or, la deuxième de 1949 à 1950, la troisième de 1952 à 1960 et la quatrième de 1969 et 1970
  • En avril 1997 et en mai 2001, on assiste au renouvellement de l’homologation du circuit auprès de la commission nationale des circuits de vitesse.
Retour à la liste des circuits

Caractéristique technique

Virage totale : 0

Virage à gauche : 0

Virage à droite : 0

Année de construction : 1924

Ville : Monthlery

Pays : France

Site officiel: https://www.parisautoevents.com/autodrome-de-linas-montlhery